Edition

ACCUEIL
TITRES DEJA PARUS
PRESSE

Vivante Égypte, de Gizeh à Philae.

Octobre 2015 - Editions Desclée de Brouwer

 

 

Dans notre époque coupée du sacré, découvrir ou redécouvrir
les sites de la Vallée du Nil, à travers leurs rites et leurs symboles. C’est en ce sens que l’Égypte ancienne s’affirme comme toujours vivante.

L’originalité de ce livre, qui le rend unique parmi les innombrables publications consacrées à l’Égypte, est triple. Il permet la découverte de sites méconnus, nous fait vivre les sens cachés des symboles et des rituels, et nous révèle combien ils ont un enseignement à transmettre à notre époque souvent coupée du sacré. C’est en ce sens que l’Égypte éclairée dans ce livre est vivante. A travers Isis et bien d’autres figures, l’auteure évoque avec passion la puissance du féminin dans les mythes comme dans la vie quotidienne de l’Égypte pharaonique devenue soudain très proche de nous.

 

https://www.editionsddb.fr/img/Logo.png

 

 

 

 

 

 

Le Livre des Égyptes (2015)

BQS_LIVRE_DES_EGYPT    Voir la 4e de couverture

Pour la première fois dans l’histoire de l’édition, un ouvrage collectif réunit les meilleurs spécialistes français et internationaux, avec, pour ambition, de traiter des multiples facettes d’une même réalité: l’Égypte.

Une centaine de contributions ont été confiées à cinquante auteurs (égyptologues, historiens de l’art, philosophes, écrivains, théologiens, journalistes, universitaires, psychanalystes, spécialistes du cinéma, de la BD, de l’opéra etc.) pour ouvrir largement le champ des connaissances sur un sujet traité de manière singulière. Elles évoqueront la fascination comme la répulsion que l’Égypte n’a pas manqué, dès l’Antiquité, de générer aussi bien dans la Bible que chez les Grecs puis auprès des conquérants arabes, avant d’alimenter le long rêve d’Orient de l’imaginaire occidental du Moyen Age à nos jours à travers les multiples avatars de l'égyptomanie. Enfin, la dernière partie abordera la question de l'héritage pharaonique dans une Égypte contemporaine qui inquiète mais ne cesse de subjuguer.

Le fil rouge de ce Livre des Égypte, à l’image de cette terre-miroir qui à travers ses variations demeure « une », apparaît dans les articles des contributeurs, qui, chacun dans sa discipline, a tenté de répondre aux interrogations suivantes :

  • De quelle manière l’Égypte ancienne, parfois de manière souterraine, a -t-elle influencé les pensées et créations ultérieures ?
  • Comment et dans quelle mesure cet héritage historique et philosophique unique, cette géographie singulière ont-ils conditionné les récits bibliques, le néo-platonisme, la gnose, l’alchimie, le monachisme chrétien, le soufisme ?
  • Quel héritage réel ou symbolique l’Égypte a –t-elle légué à Voltaire, Mozart, Bonaparte, Nerval, Freud, Rilke, Cavafy, Hergé ou encore Mankiewicz, tous fascinés ?
  • Enfin, quelles relations l’Égypte contemporaine entretient-elle avec ses glorieux –et parfois encombrants- ancêtres, elle qui peine parfois à trouver son identité au sein du monde arabe ?
  • Au fond, sommes-nous tous des Égyptiens ?

Après une préface confiée au plus grand écrivain égyptien vivant, Gamal Ghitany, Le Livre des Égyptes comporte 8 parties :

  • La première partie a été confiée à l'égyptologue allemand Jan Assmann, qui a étendu les limites de sa spécialité à une réflexion approfondie sur la « mémoire culturelle » et l'empreinte laissée par l’Égypte ancienne jusqu'à nos jours.
  • La seconde concerne l’Égypte « tardive », des voyageurs grecs à l’égyptomanie des empereurs romains.
  • La troisième, l’Égypte judéo-chrétienne, de la naissance de la Septante jusqu’au manichéisme du Fayoum.
  • La quatrième, l’Égypte islamique, celle de l’alchimie arabe, des Soufis et des Fatimides.
  • La cinquième, celle de la réception de l’Égypte par l’Occident, du Moyen-âge au Siècle des Lumières
  • La sixième, celle de la redécouverte de l’Égypte, de l'Expédition de Bonaparte à la naissance de l’égyptologie, en passant par les Voyages littéraires en Orient.
  • La septième, celle de l’Égypte comme « matrice », de la philosophie (Kant, Hegel) de la littérature, de l'opéra, de la bd, ou du cinéma.
  • La huitième, celle de l'héritage égyptien, du Canal de Suez à la géopolitique en passant par les arts contemporains.La conclusion sera celle de Fayza Haykal, chef de file de l’égyptologie égyptienne, qui travaille sur la transmission de l’héritage antique aux jeunes générations.

Aujourd’hui, dans un contexte géopolitique régional tendu, et face au tournant autoritaire du pouvoir, aux dérives islamistes, aux persécutions de la minorité copte, à la déception et aux craintes des démocrates qui ont fait la « Révolution du Nil » comme aux Occidentaux qui aiment ce pays, véritable « passion française », Le Livre des Égypte est porteur d’un message fort qui dit que ce pays est un et indivisible, que son prestigieux passé lui donne une assise incomparable. Qu’il n’est jamais plus grand que lorsque, à l’image de l’Alexandrie antique, il est ouvert sur le monde. Un Livre-hommage qui prend la forme d’un chant choral uni par une même partition.